Batch cooking, la cuisine devient facile !

Lorsque la vie professionnelle et la vie personnelle doivent être conciliées, le temps nous manque parfois pour préparer de bons repas équilibrés. La tentation est alors grande d’ouvrir le réfrigérateur et de prendre ce qui nous passe sous la main pour assouvir notre faim – et celle de la famille.

Depuis quelques temps une nouvelle méthode, nommée batch-cooking, propose de s’organiser une seule fois dans la semaine pour gagner du temps les autres jours et ainsi mieux manger au quotidien.

L’équipe Miam vous explique comment le batch-cooking, et une meilleure organisation, peuvent vous aider à mieux manger !

Batch-cooking : de quoi parle t-on ?

Batch-cooking signifie cuisiner en lots en français. Le principe consiste à préparer en une seule fois, les repas pour toute la semaine ou une partie (en général, les repas du soir). Cette session de cuisine se réalise en général le week-end lorsqu’on a plus de temps à la maison, et pour préparer les repas du lundi au vendredi.

Le but affiché est de gagner du temps la semaine, manger plus équilibré, moins industriel puisque les repas sont faits maison, et plus varié.

Il est légitime de se dire que cette méthode consiste uniquement à préparer tous les repas de la semaine et les mettre au réfrigérateur. Et de les ressortir selon l’envie ensuite.

En réalité, ce système est bien plus complet. Il s’agit vraiment d’une technique censée occuper environ 2h et contenant un processus de préparation bien établi. Cette étape en cuisine permet de préparer non pas les plats en tant que tel, mais les bases de chaque plat pour la semaine. Seront ainsi préparées les différentes sauces, les féculents et légumineuses pré-cuits, les légumes seront cuits ou déjà découpés crus.

Ces préparations vont ensuite servir à réaliser les plats de la semaine, en 15 minutes top chrono ! Il ne restera plus qu’à assembler les différentes bases déjà prêtes, à les cuire ou les mélanger, pour ensuite les déguster.

Batch cooking

L’organisation au coeur de la préparation de nos repas

La méthode du batch-cooking impose une organisation spécifique et une anticipation des repas sur la semaine. Ceux-ci vont être imaginés avant d’avoir fait les courses, afin d’acheter uniquement les ingrédients dont nous avons besoin. De même, on réfléchira à des bases pouvant être utilisées de différentes manières pour limiter l’accumulation de tâches à accomplir : par exemple, on pourra rôtir des poivrons pour les utiliser dans des pâtes et dans une salade composée. Ou encore cuire du riz pour l’utiliser dans un curry et dans un riz cantonais.

Plusieurs principes permettent une bonne application du batch-cooking pour vraiment gagner du temps la semaine :

  • Rationaliser la préparation : Il est indispensable de connaître à l’avance les plats qui seront faits grâce au batch-cooking. Ces plats permettront de réaliser une liste de course précise afin de le rien oublier.

En cuisine, il conviendra de procéder par étapes : 1. Laver et découper tous les légumes dont on a besoin

2. Faire cuire au four, à l’eau ou à la vapeur ce qui doit l’être

3. Réaliser les différentes sauces et assaisonnements

4. Mettre en contenant chaque préparation terminée et réserver au réfrigérateur

  • Réaliser ses plats grâce aux préparations de base : au cours de la semaine, au moment du repas, il faudra sortir les préparations pour le plat que l’on souhaite réaliser. Certains légumes ou féculents vont servir pour 2 plats (gratin un jour, soupe un autre jour par exemple). Une grande quantité d’un même ingrédient sera donc préparée, et il suffira ensuite d’en prélever la quantité que l’on souhaite. Rien de bien compliqué en somme puisqu’il suffira d’assembler ou de réchauffer les ingrédients ! Une exception sera faite concernant les pâtes ou les pommes de terre, qui seront parfois à préparer sur le moment pour conserver leurs qualités gustatives.

  • Organiser ses repas selon la conservation des ingrédients : C’est le point le plus complexe car il faut savoir combien de temps telle préparation va pouvoir se conserver. C’est important pour que son goût ne s’altère pas et que les vitamines ne soient pas toutes envolées. On privilégiera donc les préparations à base de fruits et légumes crus en début de semaine, pour bénéficier de la fraîcheur des légumes, et plutôt des plats cuits au four ou en soupe pour la fin de semaine, qui ne craignent plus grand-chose puisqu’ils ont été cuits et que les légumes risquent moins d’être oxydés.

Les bienfaits des repas préparés en avance

Une des difficultés à manger équilibré et varié est souvent due au manque de temps dans la journée pour réaliser son repas.

Le batch-cooking est une réponse à cette problématique car en condensant la préparation des bases de chaque repas de la semaine en un moment précis (le dimanche soir par exemple), il ne restera plus qu’à suivre le planning établi pour chaque repas.

Lorsque les repas de la semaine ne sont pas prévus à l’avance, on peut également être tentés de cuisiner inlassablement les mêmes menus. Or, la variété dans nos repas du quotidien est indispensable à l’équilibre alimentaire et au plaisir de manger !

Prévoir et préparer ses repas à l’avance permet donc de varier chaque jour notre alimentation, sans pour autant nécessiter des heures en cuisine. L’idéal, pour les plus organisés, est d’établir quelques semaines types de batch-cooking selon les saisons. Il suffit ainsi de choisir la semaine type de son choix et de les alterner. Ainsi sans réaliser des dizaines de plats différents, il devient facile de manger varié et de saison.

N’hésitez pas également, à l’occasion de votre session de batch-cooking, à préparer des gâteaux et desserts pour le reste de la semaine. Vous aurez à disposition des goûters pour vous ou vos enfants chaque jour.

Cette méthode est donc un atout pour toutes les familles souhaitant mieux manger : en organisant ses repas et en les préparant à l’avance, il est plus simple d’intégrer davantage de fruits et légumes et de consommer moins de produits transformés.

Pour vous aider à réaliser vos sessions de batch-cooking dans le respect des saisons, référez-vous aux différentes recettes proposées chaque semaine par Miam ! Si vous avez besoin d’être davantage guidé, différents ouvrages proposant des menus complets ont également été édités.

 

Article rédigé par Lorène TAILLIEZ, membre Miam et étudiante en BTS diététique.

Laissez votre commentaire