La nectarine

Le fruit qui donne la pêche !

La nectarine est une variété de pêche qui a subi une mutation naturelle et se distingue ainsi par sa peau lisse et brillante. Sa couleur va du rose au rouge-orangé en fonction de la variété et est souvent marbrée de jaune.

Star de l’été, la nectarine est préférée à la pêche par les plus jeunes consommateurs, peut-être grâce à sa peau lisse et le fait qu’on puisse la manger bien croquante.

Histoire :

Pendant longtemps le terme de brugnons désignait les « pêches sans duvets ». Ce n’est qu’à la fin du 19e siècle que le terme de nectarine est apparu dans la langue française.
La nectarine fut introduite en France après la 2nde guerre mondiale, alors que sa culture s’était déjà intensifiée en Californie.

Atouts et bien-être Miam :

Avec 9g de glucides pour 100g, la nectarine fait partie des fruits moyennement sucrés. Il s’agit d’ailleurs principalement de glucides simples, donc rapidement assimilés par le corps.
Riche en eau, la nectarine participe donc à l’hydratation du corps.
Elle est source de fibres qui ont un rôle bénéfique pour votre transit intestinal.
C’est un fruit qui contient 4 fois plus de bêta-carotène que la moyenne des autres fruits. Le bêta-carotène permet de protéger les cellules des radicaux libres, de préparer la peau au soleil. Il s’agit aussi du précurseur de la vitamine A, indispensable à la vision, et au système immunitaire.
La nectarine peut participer à la couverture des besoins journaliers en vitamine C afin de prévenir différentes maladies et permettre une meilleure absorption du fer.
De par sa teneur en potassium, elle participe au maintien d’une bonne pression artérielle.
Sa teneur en phosphore est plus élevée que les autres fruits et permet une bonne minéralisation osseuse.
Elle a un apport plutôt intéressant en Sélénium par rapport à d’autres fruits, utile pour compléter la couverture des besoins journaliers en ce minéral et donc participer à la lutte contre le vieillissement cellulaire.

Composition Nutritionnelles pour 100g (*Valeurs tirées du Ciqual 2016)

Energie : 182,8 kJ
Eau : 88%*
Glucides : 8,9g*
Fibres : 1,7 g *
Phosphore : 26,7 mg*
Potassium : 200mg*
Magnésium : 8,31 mg*
Selenium : ˂ 2,2 µg*
Bêta-carotène : 150µg *
Vit C : 5,4 mg *

Variétés :

Il en existe de 2 types : les nectarines à chair blanche et celles à chair jaune. On retrouve de nombreuses variétés en France :

Quelques nectarines blanches :
– Turquoise ® Monprime
– Cristal ® Monriès
– Galène monja
– Star pearl

Quelques nectarines jaunes :
– Ara ® Monquet
– Carene ® Monecar
– Montica
– Monrene

Comment choisir sa nectarine ?

L’odeur parfumée qu’elle dégage et la souplesse de la peau sont des gages de qualité et de goût pour la nectarine.
Il faut veiller à ce qu’elle ne présente pas de taches et que le fruit ne soit pas abimé pour vous assurer un goût authentique.

Cependant la couleur de la peau ne peut être une marque de maturité ou de qualité du fruit ; en effet elle diffère en fonction de la variété.

Conservation :

Ne les conservez pas au réfrigérateur sauf en cas de températures élevées. Gardez-les plutôt à température ambiante ou, au mieux, dans un endroit frais (ex : compotier).
Veillez à les ranger à plat afin d’éviter de les abimer.
Idéalement, les fruits doivent être dégustés dans les deux jours.

Vous pouvez les congeler très facilement, pelées, coupées en deux et dénoyautées et les conserver ainsi jusqu’à huit mois.
Si vous les réduisez en sirop, vous pourrez les conserver jusqu’à un an.

Sa pleine saison:

Sa pleine saison s’étend de début Juin à fin Août.

Comment la consommer ?

Tout d’abord bien laver le fruit. On peut aussi la peler mais s’il s’agit d’une nectarine biologique il est préférable de garder la peau afin d’en tirer un maximum de bienfaits nutritionnels.

La nectarine peut se consommer aussi bien crue que cuite.

Fraîche on peut la cuisiner en salade de fruits comme en salade sucrée/salée (en salade niçoise, ou césar par exemple), on peut aussi bien en faire une tarte ou se contenter de la croquer en guise d’en-cas ou de dessert !

Cuite, la nectarine se marie bien avec les volailles (notamment le canard), on peut aussi la réduire en compote, en confiture et même en sirop. Pour les plus gourmands, elle peut être la reine du goûter que ce soit en clafoutis, en crumble ou bien en moelleux !

Prix :

Agriculture Conventionnelle : de 2€ à 8€ le kg.
Agriculture Biologique : moyenne de 6,5€ le kg

Dans les supermarchés, on trouve plus de nectarines espagnoles et souvent aux prix les plus bas. Il vaut mieux préférer la nectarine française, plus qualitatives.

Petite devinette pour finir : Comment distingue-t-on la nectarine du brugnon ?
Simplement, le noyau de la nectarine n’adhère pas à la chair.

Régalez-vous avec les fruits de l’été ! A bientôt !

Vous pourriez aimer...

Laissez votre commentaire