La mangue

Connaissez-vous la « pêche des Tropiques » ?

Petite Histoire de la mangue :

Après la banane, c’est le fruit tropical le plus consommé au monde.
Fruit du manguier, la mangue est un fruit climatérique, ce qui signifie qu’elle peut mûrir même une fois cueillie.
Cultivée depuis plus de 4000 ans, la mangue est rapidement produite dans le monde entier.
Elle est aujourd’hui cultivée dans tous les pays tropicaux. A la réunion, la mangue est aussi appelée « mangot » ou « mangotine ».
La mangue est apparue très tardivement dans les recettes françaises, tout d’abord uniquement sur les tables de fêtes, et en guise de dessert. Il y a 25 ans, elle a commencé à faire son apparition dans les recettes salées, et n’est plus réservée aux recettes indiennes ou chinoises.
Ce fruit au goût légèrement acidulé n’est pas qu’un plaisir gourmand, il est également un atout santé majeur.

Atouts Miam :

Source intarissable de nutriments, elle est le fruit le plus riche en bêta-carotène et est donc parfaite pour préparer ou prolonger son bronzage. Elle contient également des vitamines du groupe B (B1, B2, B6 et B9) ainsi que des vitamines antioxydantes (A, C, E) et des fibres solubles.

Bien-être Miam :

La vitamine C qu’elle contient en quantité comparable à celles des agrumes, renforce notre système immunitaire. Elle atteint sa valeur la plus haute lorsque la mangue n’est pas tout à fait mûre. Elle contient également des vitamines A, E et C qui sont des vitamines antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillissement des cellules en luttant contre les radicaux libres. Son apport en vitamine B9 en fait un atout pour les femmes enceintes ou en désir de grossesse car elle est indispensable au bon développement cérébral du fœtus, notamment au 1er trimestre de la grossesse.
Sa richesse en antioxydants que sont les vitamines A, C, E ainsi que le bêta-carotène qui est une pro-vitamine A en fait un allié pour avoir une belle peau.
Plus elle est mûre, plus elle est riche en fibres, solubles pour la plupart. La mangue favorise donc un bon transit intestinal.
Grâce à sa teneur en fer, la mangue peut être conseillée pour les femmes enceintes et les personnes souffrant d’anémies.
La mangue contient des polyphénols (fiséline, astragaline, quercétine…) lui conférerait des propriétés anticancéreuses.

ATTENTION :
– La mangue peut interagir avec la warfarine (« coumadin ») qui est un médicament anti-coagulant.
– La mangue consommée peu mûre peut déclencher une allergie du genre croisée chez certaines personnes, notamment les personnes ayant une allergie au latex.

Variétés :

Ronde, ovale, à l’écorce jaune, orange ou verte il y a en a pour toutes les envies.
Les mangues se comptent par milliers. On les distingue selon leur couleur de peau, de chair, de consistance. Pour leurs qualités de finesse et de pauvreté en fibres, on trouvera six principales :
• l’Amélie,
• la Kent,
• la Tommy Atkins (légèrement fibreuse),
• la Haden,
• la Zill
• et la Keitt.

Bien la choisir :

Lorsqu’elle est parfumée et cède sous une légère pression des doigts sans être molle, c’est qu’elle est prête à être consommée.
Malheureusement, pour l’export les fruits sont cueillis verts ce qui diminue leurs qualités gustatives. Préférez les « mangues avions » aux « mangues bateaux » (le second terme correspondant au mode de transport de la mangue). Les « mangues avions » ont donc un temps de trajet beaucoup plus court, ce qui fait qu’elles sont bien souvent récoltées à maturité, contrairement aux « mangues bateaux ».
Avis aux grands voyageurs, rien de tel que de la consommer sur place.
Sa pleine saison ou Période de consommation :
Disponible en France toute l’année (fruit importé), sa pleine saison se situe entre le mois d’avril et juillet et en décembre.
Conservation :
Une fois achetée, conservez-la dans un endroit frais et sec (pas moins de 6°C). Ne la placez pas au réfrigérateur.
Comme beaucoup de fruits, ne tardez pas à la consommer afin de profiter de ses vitamines.
Veillez cependant à la consommer bien mûre.

Prix Miam :

Assez variable, autour de 10€/Kg

Dégustation :

Délicieusement parfumée, juteuse et tendre, la mangue est un fruit charnu à la chair jaune-orangé.
Elle se consomme aussi bien crue que cuite, dans des préparations sucrées ou salées.
Elle se cuit 5 à 10 minutes à la casserole ou 20 à 25 minutes au confiturier. A vous compotes, coulis… !
Crue, coupée en cubes, elle s’associera très bien dans vos salades de crudités : excellent duo avec l’avocat.
C’est un fruit qui se prépare très rapidement. Coupez le fruit avec un grand couteau pour ôter le noyau. Séparez-le en deux.
La peau ne se consomme pas : pelez-le.
Elle peut être proposée aux enfants à partir de 24 mois car c’est un fruit exotique. Présentant donc un risque d’allergie.
Fruit exotique par excellence, la mangue ne cesse de nous surprendre, tant par son goût et les différents mariages culinaires possibles, que par les bienfaits santé qu’elle représente.

Vous pourriez aimer...

Laissez votre commentaire