Le poivron

Avec le poivron, mettez de la couleur et de la vitalité dans votre assiette !

Histoire :

Originaire d’Amérique du Sud, le poivron fait partie de la grande famille des piments (Capsicum annuum) qui regroupe diverses variétés dont certaines contiennent un principe très actif, la capsaïcine, puissant analgésique qui est paradoxalement responsable de la sensation de brûlure dûes aux piments forts. Les piments doux ont évolué à partir du piment au fil du temps en perdant cette substance ce qui en permet leur consommation comme fruits légumiers et non comme condiments.
Le mot « poivron » vient de « poivre ». A l’époque de « la découverte » du continent américain par Christophe Colomb, des baies de piment rouge ont été prises à tort pour du poivre rouge. Le poivron s’est donc répandu à cette époque en Europe et le nom de poivron a perduré malgré cette erreur dans le temps.
Aujourd’hui, la Chine en est le plus grand producteur.

Atouts MIAM :

Peu énergétique (27 kcal/100g), riche en eau (92%), le poivron fait partie des légumes appréciés l’été pour leur légèreté et a toute sa place dans le régime méditerranéen ou crétois.
Les poivrons rouges sont riches en bêta-carotènes aux propriétés antioxydantes.

Bien-être MIAM :

Le poivron est l’un des légumes les plus riches en vitamine C (120 mg en moyenne pour 100g). Le poivron rouge étant une forme plus mûre que le poivron vert, est de ce fait plus riche (160 mg/100g). Cette vitamine anti-oxydante étant détruite à la cuisson, si vous voulez profiter au maximum de cet atout, préférez-le cru.
Source de fibres (1,5g/100g), il aide à la régulation du transit intestinal.
Sa faible teneur en calories en fait un allié de taille pour garder la ligne.
Variétés
Il existe une multitude de variétés, de couleurs, de tailles et de formes et de goûts différents.
Parmi celles-ci, nous pouvons citer :
• Le petit Marseillais
• Le long doux des Landes
• Le doux de Valence
• Le corno di toro…
Les trois couleurs de poivrons les plus répandues sont le rouge, le jaune et le vert. Vous en trouverez aussi des violets, des orangés, … pour toutes sortes de fantaisies culinaires.
Le poivron est vert avant maturité. S’il est laissé sur son plant, il deviendra jaune puis orange et enfin rouge à sa pleine maturité.
Vert, il est amer un peu poivré et croquant. Vous pourrez le cuisinez pour vos préparations au four et en fritures.
Jaune-orangé, il est un peu sucré et tendre et accompagnera vos sauces et salades.
Rouge, sa saveur est douce et relevée. Il est juteux et se mariera à vos coulis, en omelette ou au four.
Bien choisir
Choisissez-le bien brillant avec une peau ferme et lisse, sans tâches. Le pédoncule doit être bien vert.

Pleine saison :

Disponible toute l’année, sa pleine saison se situe entre Juin et Septembre.

Prix miam :

Environ 1€ pièce ou 3 à 4 € le kilo.

Dégustation :

Le poivron se consomme cru ou cuit selon vos envies.
Afin qu’il soit plus digeste vous pouvez retirer la peau. Deux techniques s’offrent à vous :
• Peler directement la peau après nettoyage avec un économe, technique qui permet de garder le poivron cru et d’en garder les vitamines;
• Après l’avoir nettoyé et séché, placer le poivron entier dans le four à 220°C jusqu’à ce que la peau soit grillée uniformément. Sortez-le du four et placer le à refroidir dans un sachet hermétique. La peau se détachera alors très facilement.
Que vous l’ayez pelé ou non, il convient de retirer ensuite le pédoncule, les graines et les parties blanches.
Le poivron est à l’honneur dans de nombreuses recettes « traditionnelles » du Sud de la France dont la piperade basquaise qui en a tiré son nom ainsi que dans la ratatouille.

Conservation :

Il se conserve 8 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Une fois entamé, il convient de le garder dans un emballage hermétique au réfrigérateur et de le consommer rapidement.

Le saviez-vous ?

Ne vous y trompez pas, hors de nos frontières, vous retrouverez le poivron sous le nom de piment, ce qu’il est effectivement !

De la couleur et le plein de vitamine C tout en légèreté, de quoi vous donner la pêche jusqu’à la fin de l’été !

Vous pourriez aimer...

Laissez votre commentaire