Le citron

Plus un citron est pressé, plus il se dépêche (Pierre Dac).

Petite histoire de Citron :

Le citron à d’abord été appelé « limon », de l’italien « Limone » (issu lui-même de l’arabo-persan « Limûn »), puis en 1398 est né le terme « Citron » qui a progressivement remplacé le terme « Limon ». Seul le terme « limonade » est encore utilisé.
Le citron est d’abord apparu en Chine. Ce sont les Arabes qui diffuseront le citron sur tout le bassin méditerranéen (sauf en Italie et en France), dans les années 350-400 de notre ère. Avant, il n’y a pas de trace archéologique du citron.
C’est après les croisades que les agrumes arriveront en Europe, avec la création des premières orangeries (serres qui serviront à la culture des oranges et des citrons, puis aux plantes exotiques en général).

Atouts Miam :

Fruit rafraîchissant et désaltérant, il apporte couleur et exotisme. Avec sa chair juteuse, son goût à la fois acide et amer, il est le compagnon idéal pour dynamiser vos plats, desserts et cocktails. C’est le fruit le moins riche en glucides avec 3 % contre 12% en moyenne des fruits.
Il est aussi peu calorique et riche en eau.

Bien-être Miam :

Il a un fort pouvoir antioxydant, du fait de sa richesse en Vitamine C.
Riche en vitamine B9, il est un atout pour les femmes en désir de grossesse ainsi qu’au 1er trimestre de celle-ci. Riche en potassium, il possède également de nombreux atouts nutritionnels bénéfiques à la santé et l’équilibre alimentaire. Il contient différents types de flavonoïdes, antioxydants permettant de neutraliser les radicaux libres du corps, entre autres, et donc de prévenir certaines maladies chroniques, les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Il facilite également la digestion en favorisant la sécrétion de bile du foie, et c’est un bon diurétique. Il est utilisé, avec du miel, pour adoucir la gorge car il a des propriétés anti-inflammatoires (Vitamine C antioxydante et oligo-élements).
Il est également source de Vitamine A, et de cuivre.
Il est aussi source de fibres solubles (pectine présente dans la peau et l’enveloppe blanche autour de la chair) qui contribuent à lutter contre l’excès de cholestérol.
Le citron peut être proposé aux enfants à partir de 24 mois

Variétés de citron jaune :

L’Eureka est présente toute l’année. Il est allongé, juteux, de couleur jaune intense.
Le citron Verna, en général de provenance espagnole, n’a presque pas de pépins, se trouve de février à décembre.
L’Interdonato, de Turquie ou d’Italie est un très gros fruit présent de septembre à octobre. Lui aussi contient peu de pépins mais est moins juteux.
Le citron de Menton : est le seul citron français à bénéficier d’une IGP (Indication Géographique Protégée) depuis 2015. Cela lui confère une reconnaissance officielle, au niveau européen, de ses propriétés et de sa qualité : Il est très parfumé, riches en acides. Sa peau contient une forte teneur en huile essentielle. Sa taille est généreuse. Une de ses particularités est d’être récolté à la main et à maturité de décembre à juin, parfois septembre.

Il existe 6 IGP en Europe (dont une seule en France) : les citrons italiens de Sorrente, d’Amalfi, de Syracuse et ceux d’Algarve au Portugal ou encore les Valencianos d’Espagne.

Il existe d’autres variétés, comme les variétés Lisbonne, Femminello, Kutdiken ou encore Fino.

Composition nutritionnelle pour 100 g de citron jaune (Ciqual 2016*) :

Bien le choisir :

Le fruit doit être ferme et lourd. Pour des citrons juteux, les choisir avec une peau fine et brillante, on grumeleuse.
Si vous souhaitez utiliser le zeste du citron, pensez à l’acheter bio ! Car c’est dans la peau que se retrouvent la plupart des pesticides.

Sa pleine saison :

Il est disponible tout au long de l’année.

Conservation :

Si vous le coupez, emballez-le dans du film alimentaire, il se conservera 1 semaine au réfrigérateur. Il est important de le consommer rapidement pour ne pas perdre de vitamines notamment la vitamine C.
A température ambiante, entier il se conserve 15 à 30 jours, un peu plus s’il est placé au réfrigérateur.

Prix Miam :

2 à 4 euros le kg

Dégustation :

Souvent utilisé pour relever desserts et plats, il peut également être mangé cru. Il se consomme :
• Dans les ceviches, carpaccios, tartares de poissons, crustacés ou coquillages dont il cuira la chair.
• En zeste, dans les desserts, la purée de pomme de terre, le riz et les pates, mais aussi certaines recettes de viandes
• Juste la pulpe : plus rare car sa pulpe est très acide, plutôt en version confit
• En boissons comme la limonade ou citronnade qui utilisent le jus du citron
• Sous forme de citrons confits dans certains plats (Tajine par exemple)
• En rondelles dans les papillotes (attention à faire des papillotes avec du papier sulfurisé, et non du papier aluminium)

Astuces :

• Pour récupérer le maximum de jus d’un citron, trempez le quelques instants dans de l’eau chaude ! Et faites-le rouler sous la main.
• Le jus de citron empêchera vos fruits et légumes coupés de noircir

Vous pourriez aimer...

Laissez votre commentaire